Victoria Francés web

http://cf.geocities.com/vf_web/
 
HomeHome  FAQFAQ  SearchSearch  RegisterRegister  MemberlistMemberlist  UsergroupsUsergroups  Log in  

Share | 
 

 Concours Victoria !

Go down 
AuthorMessage
Valeïna
reine des damnés
avatar

Number of posts : 1556
Age : 31
Localisation : Brest
Registration date : 2006-09-24

PostSubject: Concours Victoria !   Mon 25 Sep - 13:37

Comme je l'ai expliqué sur le site, http://www.comunidadfreak.com propose un concours d'histoires dont le gagnant reçevera en kdo des produits de Victoria... Mais étant donné que ce concours ne s'adresse qu'aux espagnols Mad , je vous propose donc de poster vos histoires ici, juste pour le plaisir et en français !!!
study study study

_________________

Entre la musique des violons , son sourire sera gravé et son image sibylline entre le brouillard et la brise...
http://cf.geocities.com/vf_web/
Back to top Go down
View user profile http://cf.geocities.com/vf_web/
Fandeths
vampire sanguinaire
avatar

Number of posts : 169
Age : 25
Localisation : Péripherie de Lyon
Registration date : 2006-10-07

PostSubject: Re: Concours Victoria !   Sun 8 Oct - 2:42

on voie que sa se pousse au portillon dis donc...

allez rien que pour le plaisir, je poste un rêve que j'ai fait y'a quelque temps..
on va voir c'que sa donnera Very Happy

Je suis habiller de vêtement marron tout simple rattacher a une ceinture de corde. Je marche dans la neige qui nous arrivais en bas des cuisses derrière une dizaine d’hommes d’armes, et à côté d’une fille de mon age, les cheveux tristement ramasser sur les épaule le regard étains. Les hommes d’armes devant nous ne parlai guère, et leur rythme nous tenait au bord de l’épuisement, a la fille et moi. Derrière nous laissai distinguer un bâtiment élancer de pierre noir, mais qui me sembla presque en ruine, a travers le brouillard. La neige tombai par petite flocon, et nous avancions toujours, parmi les arbres épart. Sur notre gauche se présentait une vallée dans le toute aussi triste état que dans lequel nous marchions. Elle était contre se voyage, je ne laissai aucune idée a sa place tellement que je paraissait vide. Je ne pensais plus, le regard éteint, la tête vide, a marcher dans une neige épaisse, en compagnie d’une fille a ma gauche que je ne connaissait pas, que je n’approchait ni ne m’éloignai. Nous marchions toujours et encore, lorsque nous arrivâmes a une petite descente, enfoui dans la neige. Le passage était d’autant plus dangereux que le surplombage était faîte de roche coupant, qui se dressais vers la piste. Les guerrier ne ralentir pas en commencèrent a descendre la piste, sans la moindre stratégie chacun pour soi. J’hésitait un peu, et la fille, sans un regard commença a se laissez glisser. Je fit de même, et commença a rejoindre le sol. C’est la qu’il attaquèrent. Des espèce de bestiole au long poil gris dresser en pique, de deux fois le diamètre d’une tête humais, toute en rondeur, leur corps d’un noir était, parsemer de petit morceau de neige. Le premier guerrier reçu la première bestiole a la tête, et elle commença et lui lacerai le visage tandis que l’hommes, e pliant en deux, hurlai a la mort. Un deuxième hérisson géant virevolta contre le creux de l’estomac d’une autre. Il sortir les un après les autres, des petite buissons sur le bord de la piste. Par rapport a moi et a la fille, il était en contrebas, assez lin de nous. celle-ci m’attrappa par ma manche vient on y va ! Je restait interdit, sans bouger. Il me répugnai de suivre le groupe de guerrier, mais quelque chose m’empêchait de protester. Elle commença a s’énerver, me lançant des imprécation sur ce que nous allions devenir si on ne partait pas. Je commença mollement a remonter la pente, m’accrochant a la neige froide et sans vie, me coupant aux rocher dissimuler, mes coupure transformer en gerçure instantanément. Puis le noir. Je marchai avec une troupe de guerrier, au compagnie d’une fille du même age que moi. J’était derrière eux, et je marchai monotonement. Nous arrivâmes a une petite corniche d’une dizaine de mètre a peine, et les guerrier commencèrent a descendre, sans aucune stratégie ni mise au point. Je fronça les sourcil, trouvant cela étrange. Je dut rester un bon moment comme sa, debout devant des rocher coupant comme des rasoir enfoui dans la neige, a me creuser la tête. Les hérissons attaquèrent . La fille, qui elle n’ont plus n’avait pas commencer la descente, se tourna vers moi:Il faut y allez. Je lui adressait un regard surpris. Elle me pris par la manche et commença a me tirer en arrière Je commença par protester, puis la suivi, en proie a mes réflexions. Il faut passez le mur de pierre grise, c’est notre seul chance. Le noir. Nous marchâmes derrière un groupe de guerrier, La fille et moi, côte a côte. Nous ne nous posâmes aucune question, les guerriers s’étant tu, le visage renfermer. Je dépassait un moment le garde de l’arrière et pus percevoir son visage un instant. De l’indécision, de la surpris au faîte que je le dépasse. Et surtout, sa peau tuméfier couverte de cicatrice a peine refermer. Je ralentis le pas et me re-plaça au côté de la fille. Je me sentait mieux près d’elle, que près du guerrier devant. Nous arrivâmes a une vallée en contre bas, et les gardes commencèrent a descendre, sans aucune stratégie ni concertation. Il marchai, s’était leur ordres, et personne ne leur avait donner le droit de parler, ni de se concerter. Il furent attaquer exactement aux même endroit de la même manière. Le premier sauta aux visage du guerrier de tête, le second au creux de l’estomac, le suivant arrivant toujours plus vite. La fille fit demi tour instantanément puis elle s’apprêta a courir, et fut stopper par le fait que je ne bougeait pas. Allez! Bouge toi, il faut qu’on leur échappe Je ne bougeai toujours pas. On doit leur échapper ou on va mourir. Je regarda en contre bas, les yeux dans le vague. Très peu de guerrier était encore en vie, et il luttait avec acharnement. Mes ordres était simple. Suivre les guerrier jusqu’à destination. Recevoir leur ordres et y obéir. Ne pas parler a la fille, et ne pas bouger de ma position dans le groupe. Le groupe. Il était décimé en bas d’une petite falaise, près a être anéanti. Il n’y avait plus de groupe. J’était libre. Sans un mot, je fit volte face et commença a courir de toute mes force. La fille juste derrière moi, perdait du terrain. Je ralentis pour la permettre de ma suivre, et nous bifurquâmes sur notre droite, autrement dit sur notre gauche qu’on nous étions avec le groupe. Elle hésita Non, le mur est tout droit. Je l’attrapa par le poignet et la mena de force aux bord de la falaise, a un petite renfoncement. Nous nous calames les mieux qu’on pouvais. Nous devions attendre qu’il passe, avant de rejoindre le mur. Le temps jouait contre nous, tandis que des hurlement effroyable vibrait dans la falaise. Aux bout de ce qui me parut une éternité, je l’attrapa par la main, et me jeta sur la piste, en courant a une vitesse folle. Elle répétait qu’il fallais rejoindre la mur. Je ne l’écoutait pas et fonça encore et encore. Elle s’agrippais autant qu’elle pouvait a ma main, sans quoi elle serait tombé. Nous arrivâmes subitement a un mur de pierre nu, mal ajusté, dont de gros bous sortait. Je leva la tête, reprenant mon souffle difficilement. Le mur devait mesuré une vingtaine de fois ma taille. Je ne laissa pas le temps au désespoir de s’envahir en moi, et agrippa les première pierre. Il était froide et lisse au touchant mais étrangement choral. Je fit signe a la fille de me suivre, et commença l’escalade en furie. Nous arrivâmes enfin a notre but, le sommet, et je m’assis, les jambes pendante, a regarder la forteresse qui se juchait sur la falaise, moitié en bas, moitié en haut. La file me rejoignit. Qu’allons nous faire. Je ne répondis pas et continua mon examen. Une bâtiment assez fin, mais dangereusement haut se présentait devant nous, après une petite prairie. La neige était toujours présente, toujours aussi haut, mais je sentis l’endroit différent. Nous sommes libérer de nos ordres, ce qui signifie qu’il vont nous chercher. Elle ne répondit pas, puis désigna du menton l’édifice devant nous: C’est une chapelle. Rentrons par la porte du côté pour nous faire accueillir par les none. Elle ne nous refuseront pas le pain. J’approuva et me laissa glisser. Je chuta et atterrit lourdement dans la neige, a une trentaine de mettre plus bas. Elle fit de même et je l’aida se relever. Je la pris par la main et nous marchâmes dans le brouillard, La neige ralentissant nos pas. Je la conduisit a la droite de l’église, sur son long. J’ouvrit une porte en bois, sans avoir frapper, et je me retrouva projeter a quelque mètre derrière moi. Je releva la tête et vit un personnage peu commun s’emparé de le fille, la tirant par la taille dans la maison. Je me releva et me jeta sur l’homme, écument de rage, nous atterrîmes tous dans la maison, un peu sonner par le choc. C’est la que je découvrit un deuxième homme qui, a l’aide d’une planche de bois épaisse, me projeta contre le mur, la commode de la porte. Je restait assis par terre, sans bouger, la tête meurtri par le coup. Je gémis un instant, avant de voir la fille violement relever et mis dos au mur, qui était perpendiculaire a la porte. Je me releva et me précipita contre l’homme qui la tenait. Je l’accrocha aux épaule, et le décrocha d’elle en le faisant tournoyer Sur la gauche. L’autre homme me pris également par les épaules, devant moi, et me propulsa contre l’encadrement de la porte. Je resta debout sonner. Mon regard dériva sur ce qui était poser sur la commode contre laquelle j’ai été précipiter il y a une minute, et mon regard s’attarda contre la lame brillante. Celui que j’avais propulser a terre s’était relever, et je m’accroupit en vitesse devant lui. Il fronça les sourcil, surpris. Il tenait son visage offert juste au dessus de moi. Je me propulsa contre lui, m’accrochant a son coup et le déviant contre l’embrasure de la porte. Je me tenais derrière lui, mon bras enserrant sa gorge. Il ne me restait qu’une chose a faire. Je tendis mon bras droit, libre contre la commode et me saisit du poignard. Un flot de sang écarlate couvrir mon bras gauche lorsque le froid de la lame atteignait sa gorge. Je le lâchait et me précipita sans réfléchir sur l’autre hommes, le couteau toujours a la main. De ma main libre j’enserrait sa tête et la projeta contre le mur, Puis de ma lame, je lui perça le cœur, dans un souffle. Il gémit quelque instant, je ne le lâchait pas, le tenant droit contre le mur. Il commença a s’affaisser sur lui-même. Je ne lâcha toujours pas la prise a son cou, et remua le poignard. Ce ne fit que évacuer encore plus de sang sur mes pauvre habit. Mes main couverte de sang, le liquide rouge qui de dégoulinait de ma tunique s’allongea sur le sol, et mon visage n’hébergeait pas moins de sang. Encore un soupir, et la vie s’évacua. L’homme était mort.

Nuit du trois aux quatre Juillet 2006


pardonnez, j'ai écrit sa y'a deux mois donc....
Back to top Go down
View user profile http://fandeths.skyblog.fr
Valeïna
reine des damnés
avatar

Number of posts : 1556
Age : 31
Localisation : Brest
Registration date : 2006-09-24

PostSubject: Re: Concours Victoria !   Sun 8 Oct - 20:00

Whouaa, c'est pas mal, j'ai bien aimé (sauf les fautes d'orthographe, mais on s'en fou !!!) à quand une suite lol ?
Sinon le narrateur, c'est un gars ou une fille ? J'ai pas trouvé d'indice le précisant...

_________________

Entre la musique des violons , son sourire sera gravé et son image sibylline entre le brouillard et la brise...
http://cf.geocities.com/vf_web/
Back to top Go down
View user profile http://cf.geocities.com/vf_web/
Fandeths
vampire sanguinaire
avatar

Number of posts : 169
Age : 25
Localisation : Péripherie de Lyon
Registration date : 2006-10-07

PostSubject: Re: Concours Victoria !   Sun 8 Oct - 20:25

le narrateur, étant moi, est masculin Laughing

j'ai écrit sa y pres de deux mois, a la suite d'un rêve...
donc la suite, faux qu'j'aille dans mon lit et que j'dorme un bon moment Very Happy


bon..
j'vais m'y mettre...
a dans dix ans ? Shocked
Back to top Go down
View user profile http://fandeths.skyblog.fr
Valeïna
reine des damnés
avatar

Number of posts : 1556
Age : 31
Localisation : Brest
Registration date : 2006-09-24

PostSubject: Re: Concours Victoria !   Sun 8 Oct - 20:45

Tu peux simplement inventer une suite What a Face ...
non ?
Tu tiens un bon début, alors autant continuer !!! Laughing

_________________

Entre la musique des violons , son sourire sera gravé et son image sibylline entre le brouillard et la brise...
http://cf.geocities.com/vf_web/
Back to top Go down
View user profile http://cf.geocities.com/vf_web/
Fandeths
vampire sanguinaire
avatar

Number of posts : 169
Age : 25
Localisation : Péripherie de Lyon
Registration date : 2006-10-07

PostSubject: Re: Concours Victoria !   Sun 8 Oct - 22:29

rohhh
je suis un gros flegmatique...

mais pour toi, je ferai un effot...

"on s'était donné rendez vous dans dix ans..."
Back to top Go down
View user profile http://fandeths.skyblog.fr
Valeïna
reine des damnés
avatar

Number of posts : 1556
Age : 31
Localisation : Brest
Registration date : 2006-09-24

PostSubject: Re: Concours Victoria !   Mon 9 Oct - 14:08

Rho bin c gentil ! Mais tu fais comme tu veux ! jvais pas te forcer non plus mdr Very Happy , faut attendre l'inspiration Wink

_________________

Entre la musique des violons , son sourire sera gravé et son image sibylline entre le brouillard et la brise...
http://cf.geocities.com/vf_web/
Back to top Go down
View user profile http://cf.geocities.com/vf_web/
Fandeths
vampire sanguinaire
avatar

Number of posts : 169
Age : 25
Localisation : Péripherie de Lyon
Registration date : 2006-10-07

PostSubject: Re: Concours Victoria !   Mon 9 Oct - 22:12

on m'a souvent demandé d'écrire une histoire, et quand je ronchonnais en disans que je ferai un effort, c'est toujours pour la forme, parce que j'ai enfin quelque chose qui me pousse é écrire Very Happy

et pis, je commence quand j'ai envie, si j'ai pas vraiment la forme, je laisse Wink

donc, cet idée est la bienvenue !

(faudrai vraiment que je soigne l'orthographe, elle a ch*er)
Back to top Go down
View user profile http://fandeths.skyblog.fr
Celen
ange des ténèbres
avatar

Number of posts : 2791
Age : 31
Localisation : Brest
Registration date : 2006-09-25

PostSubject: Re: Concours Victoria !   Sun 29 Oct - 16:01

lol sympa le rêve ! aussi tordue que les miens!! Razz

_________________

QuE lA lUmIeRe CaRrEsSe La ChAiR
QuE lEs TéNeBrEs Se CaChEnT dAnS tOn ReGaRd
QuE dE Ta BoUcHe Le MuMuRe Se FaSsE dEvInEr
Et QuE lE cHaRmE s'AcCoMpLiSsE...


_________________
Back to top Go down
View user profile http://tomoe28.skyblog.com
Fandeths
vampire sanguinaire
avatar

Number of posts : 169
Age : 25
Localisation : Péripherie de Lyon
Registration date : 2006-10-07

PostSubject: Re: Concours Victoria !   Tue 31 Oct - 17:21

j'aime bien le couic de la fin quand j'égorge la pauvre type, sa restera dans ma mémoire a tout jamais !
j''ai tué Oniriquement Razz

faut vraiment que je me mettent a l'écriture de la suite, rêve ou pas rêve...
allez hop !

EDIT: excusé moi, mais après 7 minute de creusement de tête devant word, je croit pas que j'suis inspiré aujourd'hui...
héhé !
Back to top Go down
View user profile http://fandeths.skyblog.fr
Sponsored content




PostSubject: Re: Concours Victoria !   

Back to top Go down
 
Concours Victoria !
Back to top 
Page 1 of 1
 Similar topics
-
» victoria sandwich recipe
» Victorian Lace Egg
» New from Model Victoria
» newbie on a learning curve
» Water in glass bowl

Permissions in this forum:You cannot reply to topics in this forum
Victoria Francés web :: Victoria :: Son actualité-
Jump to: